Nantes Infos

75e anniversaire de l’exécution des 48 otages fusillés par les Nazis le 22 octobre 1941 : une exposition de portraits sur le Cours des 50 Otages du 13 au 31 octobre 2016

Il y a 75 ans, le 22 octobre 1941, 48 otages ont été fusillés par les autorités allemandes à Nantes, Châteaubriant et au Mont-Valérien à Paris, en représailles de l’exécution d’un commandant allemand le 20 octobre à Nantes. Pour commémorer cette sombre page de l’histoire, la Ville de Nantes, en partenariat avec le Comité du souvenir, exposera les portraits des 48 victimes sur le Cours des 50 Otages du 13 au 31 octobre 2016.

Le 20 octobre 1941, le responsable des troupes d'occupation en Loire-Inférieure, le lieutenant-colonel Karl Hotz, est abattu à Nantes par des résistants. En représailles, Hitler ordonna l'exécution de 100 Otages, chiffre ramené à 50. Ce sont finalement 48 prisonniers pris comme otages à Châteaubriant, Nantes et Paris qui seront fusillés le 22 octobre 1941 par les autorités allemandes d'occupation :

• 27 otages, internés au camp de Choisel près de Châteaubriant, à la Sablière de Châteaubriant ;

• 16 otages, détenus dans les prisons de Nantes, au stand de tir du Bêle ;

• et enfin 5 otages au Mont Valérien à Paris.

Parmi les 48 otages fusillés ce jour-là, figure Guy Môquet, militant communiste et l’un des symboles de la Résistance française, célèbre pour avoir été le plus jeune parmi les 48 victimes.

Face à l’atrocité de ces exécutions, le Général de Gaulle fera de Nantes la première ville « Compagnon de la Libération » par décret du 11 novembre 1941.

La Ville de Nantes a souhaité profiter de ce 75e anniversaire pour rendre un hommage appuyé à tous ces hommes qui ont payé de leur vie leurs actes de résistance et leurs idées, en montrant leurs visages et ainsi rappeler aux Nantais l’histoire associée à la dénomination du « Cours des 50 Otages ». Pour l’occasion, les portraits des 48 otages fusillés seront exposés, d’une extrémité à l’autre du Cours des 50 Otages, du 13 au 31 octobre 2016, sur de grandes bâches de deux mètres de haut. Ces portraits, dessinés en noir et blanc, ont été réalisés par l’artiste Chantal Trubert, d’après des photos d’identités d’époque, et sont légendés du nom de chaque homme, de leur âge au moment de leur mort et du lieu où ils ont été exécutés.

Les 3 rendez-vous des commémorations de l’exécution des 50 otages :

Vendredi 21 octobre : Veillée du Souvenir

Rendez-vous à 17h45 devant le Monument des 50 Otages et à la Résistance, à Nantes

Veillée du Souvenir organisée par le Comité du Souvenir des Fusillés de Nantes et Châteaubriant et de

la Résistance en Loire-Inférieure.

« Amis, dessous la cendre» : Evocation artistique et historique de Claudine Merceron avec Pascal Gilet et Martine Ritz, avec la participation des enfants : Tino, Lili et Sophie.

Samedi 22 octobre : Cérémonie de commémoration des fusillés de Nantes

Rendez-vous à 10h devant le Monument des 50 Otages et à la Résistance, à Nantes

Cérémonie en mémoire de ces martyrs de la guerre, qui se déroule en 3 étapes :

 10h au Monument des 50 Otages et à la Résistance : Cérémonie du Souvenir

 10h45 au Monument du Terrain du Bêle : Hommage aux Fusillés

 11h30 au Cimetière de la Chauvinière : Dépôt de gerbes au Carré des Fusillés

Dimanche 23 Octobre : Cérémonie de commémoration des fusillés de Châteaubriant

Rendez-vous à 14h à la carrière de La Sablière, à Châteaubriant

Cérémonie organisée dans la carrière de la Sablière à Châteaubriant, lieu même où furent fusillés 27 otages, le 22 octobre 1941, par l’armée allemande sur ordre d’Hitler.

La liste des 48 otages fusillés par les Nazis le 22 octobre 1941 :

Otages fusillés à Nantes : Maurine ALLANO (21 ans), Paul BIRIEN (50 ans), Joseph BLOT (59 ans),

Auguste BLOUIN (57 ans), René CARREL (20 ans), Frédéric CREUSE (20 ans), Michel DABAT (20

ans), Alexandre FOURNY (43 ans), Joseph GIL (19 ans), Jean-Pierre GLOU (19 ans), Robert

GRASSINEAU (34 ans), Jean GROLLEAU (21 ans), Léon IGNASIAC (22 ans), Léon JOST (57 ans),

André LE MOAL (17 ans) et Jean PLATIAU (20 ans).

Otages fusillés à Chateaubriant : Jules AUFFRET(39 ans), Henri BARTHELEMY (58 ans), Titus

BARTOLI (58 ans), Maximilien BASTARD (21 ans), Marc BOURHIS (44 ans), Emile DAVID (19 ans),

Charles DELAVAQUERIE (19 ans), Maurice GARDELLE (49 ans), Désiré GRANET (37 ans), Jean

GRAXDEL (50 ans), Pierre GUEGUIN (45 ans), HOUYNH-HUONG dit Luisne (29 ans), Eugène

KERIVEL (50 ans), Raymond LAFORGE (43 ans), Claude LALET (21 ans), Julien LE PAUSE (34 ans),

Edmond LEFEBVRE (38 ans), Charles MICHELS (38 ans), Guy MOQUET (17 ans), Antoine PESQUE

(55 ans), Jean POULMAR’CH (31 ans), Henry POURCHASSE (34 ans), Victor REUNELLE (53 ans),

Raymond TELLIER (44 ans), Maurice TENINE (34 ans), Pierre TIMABUD (31 ans) et Jules

VERCRUYSSE (48 ans).

Otages fusillés à Paris (Mont-Valérien ): Hubert CALDECOTT (35 ans), Marcel HEVIN (35 ans),

Philippe LABROUSSE (32 ans), André RIBOURDOUILLE (33 ans) et Victor SAUNIER (27 ans).

14/10/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Nantes recevra le 13e Championnat d’Europe de handball féminin en 2018 »
Article suivant : « Nantes : 3e braderie de la Bibliothèque municipale plus de 15 000 livres à 1 € »

Vos commentaires

#1 - Le 07 juin 2017 à 15h01 par peri - decugis, Le Beausset
Mon oncle figure dans les 50 otages de Nantes il s'agit de Gil joseph pouvez vous me donner d autres expliquations si possible le concernant.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136 avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter