Nantes Infos

CHU Île de Nantes : les sénateurs Christophe Priou et Joël Guerriau écrivent au ministre de la Santé

Dans un courrier adressé à Olivier Véran, les sénateurs de Loire-Atlantique mettent en exergue « les risques de transfert du CHU de Nantes et les capacités de son financement.»
Christophe Priou et Joël Gerriau
Christophe Priou et Joël Gerriau
15/05/2020 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 20 mai 2020 à 11h43 par Jean C GUYARD, Le Croisic
Depuis 10 ans que des médecins, des associations crient à la catastrophe programmée si le CHU est transféré dans l'Île de NANTES, d'autres viennent nous rejoindre pour alerter l'opinion sur ce projet très coûteux et catastrophiques pour la population de Nantes et de la Région. Des suppressions de lits (350), des surcoûts (au moins 400 millions) pour ce projet inadapté.
L'omerta qui entoure ce transfert commence à se fracturer, Le préfet doit stopper tous les travaux.
Notre ministre VERAN parle et prévoit une commission: qu'il se fasse respecter. et agisse, comme pour le directeur de l'ARS de Nancy, contre tous les destructeurs de la santé publique qui veulent recommencer comme avant.
Faut il plus de mort? plus de dettes publics destinées à récupérer les inepties de la gestion des hôpitaux et de son personnel médical que l'on ne peut que remercier d'avoir su reprendre le pouvoir face à une administration pléthorique et technocratique.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter