Nantes Infos

Île de Nantes : le démantèlement du site ferroviaire de Nantes-État a débuté et se poursuivra jusqu'à décembre 2022

Une étape importante pour l’aménagement du nouveau quartier République et la création des voies de tramways nord-sud.

Après le déplacement du Marché d’intérêt national, le démarrage du chantier du nouveau CHU, la construction du quartier de la Prairie-au-Duc, c'est une nouvelle étape dans la mise en œuvre du projet d'aménagement Ouest de l'île de Nantes : alors que le transfert des infrastructures ferroviaires sur le site du Grand-Blottereau à l’est de Nantes est en voie d’achèvement, le faisceau de voies ferrées du site de Nantes-État, sur l‘île de Nantes, va être démonté.

Les activités ferroviaires à Nantes-État prennent fin. Depuis la fermeture de la gare en 1980 et sa transformation en Maison des syndicats en 2001, le faisceau de rails servait uniquement au stockage de trains de marchandises et aux activités logistiques pour les travaux sur les voies ferrées de la région. Ce site, représentant 13,5 ha en plein coeur de la métropole nantaise, est une opportunité pour répondre aux enjeux de transition écologique, de mobilité et de logements.

Le projet est cofinancé pour un montant total (études et travaux) de 121,3 millions d’euros par Nantes Métropole (70,8 %), la Région Pays de la Loire (10,5 %), l’État (10 %) et SNCF Réseau (8,7 %). Juillet à décembre 2022 : suppression des voies et conservation du patrimoine

Le site appartient à SNCF Réseau, qui est maître d'ouvrage pour ce projet. Les premiers travaux préparatoires ont commencé en 2019. Désormais, c’est l’effacement du réseau qu’il s’agit de réaliser : rails, traverses de chemin de fer, pylônes, réseaux électriques, etc. L’ensemble du site sera libéré en décembre 2022. À la demande de Nantes Métropole, certains éléments caractéristiques du patrimoine industriel ferroviaire seront laissés en place et mis en valeur dans les futurs aménagements des « jardins de l’Estuaire » : poste d’aiguillage, tour d’éclairage, éléments de signalétique.

SNCF Réseau informe // Quels sont les impacts du chantier de début juillet à fin décembre ?

- Les travaux seront réalisés pendant la journée, hors week-ends et jours fériés.

- La dépose des rails et l’utilisation d’engins de chantier peuvent provoquer des nuisances sonores.

- Le site devra rester éclairé pendant la nuit pour des questions de sécurité.

- La circulation des camions sera interdite à l’ouest de l’île de Nantes pendant les heures de pointe.

- Aucune conséquence ne sera observée pour les voyageurs en train.

À partir de 2023 : 25 ha à aménager autour des nouveaux « jardins de l’Estuaire »

Le transfert de Nantes-État sur le site au Grand-Blottereau permettra d’améliorer les déplacements nord-sud de part et d’autre de la Loire, de construire de nouveaux logements pour tous les publics au coeur même de la métropole et de développer le quartier de la santé autour du futur centre hospitalier universitaire.

La libération de l’emprise ferroviaire permettra l’aménagement progressif du nouveau quartier République (2 000 logements dont 33 % sociaux, 17 % en accession abordable, 5 % en locatif abordable et 45 % à prix libre), d’implanter de nouveaux équipements publics (école, gymnase, faculté de santé) ainsi que des bureaux et des locaux artisanaux et commerciaux. À terme, deux nouveaux axes seront créés pour faciliter les liaisons interquartiers et métropolitaines :

● le percement de la rue des Marchandises vers la place de la République dès 2023 ;

● la création d’un boulevard urbain qui accueillera les nouvelles lignes de tramway nord-sud reliant le quai de la Fosse à Rezé (en passant par le pont Anne-de-Bretagne et le pont des Trois-Continents).

Le démantèlement des voies ferrées permettra également d’aménager les jardins de l'Estuaire : une grande promenade plantée qui articulera les quartiers existants (la Prairie-au-Duc et le quartier de la Création) et ceux à venir (République, le sud-ouest...). Situés à l’emplacement d’une partie du faisceau ferré, les jardins de l’Estuaire se structurent autour d’espaces de loisirs et de détente, ainsi qu’un cour planté qui accueillera la ligne 5 de busway. Cet ensemble de 6 hectares s’inscrit dans la grande trame paysagère de l’île imaginé par l’équipe de conception urbaine et paysagère de Jacqueline Osty et Claire Schorter.

« Dans ce nouveau secteur, la nature s’imbriquera plus fortement dans le tissu bâti. Habiter à la pointe ouest de l’île de Nantes, ce sera habiter partout au bord d’un parc. Habiter le quartier République, ce sera trouver une variété d’échelles de vie et de voisinage, de l’intime au métropolitain. » Jacqueline Osty, paysagiste - urbaniste, Atelier Jacqueline Osty & Associés (AJOA)

11/07/2022 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter