Nantes Infos

Incendie au Centre de traitement et de valorisation des déchets à Couëron

Ce vendredi 20 octobre, aux alentours de 19h20, un feu s’est déclenché au sein de l’usine « Arc-en-Ciel », un des centres de traitement et de valorisation des déchets de la métropole nantaise, basé à Couëron.

Les pompiers, arrivés rapidement sur les lieux, sont parvenus à maîtriser définitivement l’incendie vers 23h, écartant ainsi tout danger pour les riverains de l’usine. Les 18 employés qui étaient présents au moment où le feu s’est déclenché, ont pu évacuer l’usine à temps. Après avoir passé des tests médicaux auprès des services de secours présents sur place pour s’assurer qu’ilsn’étaient pas blessés et n’avaient pas inhalé de fumées toxiques, les employés ont pu rentrer chez eux, tous sains et saufs.

A noter que cette usine, propriété de Nantes Métropole, dont la mission de service est déléguée depuis 25 ans à la société Véolia Propreté, fonctionne 24h/24 et 7 jours/7, d’où la présence permanente d’employés sur site, y compris la nuit et le week-end.

Ce centre de traitement valorise 4 sortes de déchets :

•  Les déchets ménagers ;

•  Les déchets issus de la collecte sélective (sacs jaunes) ;

•  Les déchets verts ;

•  Les déchets industriels banals.

C’est la zone de traitement des déchets issus de la collecte sélective qui a été impactée par l’incendie et où sont concentrés les dégâts matériels. Cette partie de l’activité de l’usine va donc être interrompue pour une durée encore non déterminée. L’organisation du service va être repensée ce week-end par l’équipe de direction de Véolia en lien avec Nantes Métropole, de manière à réorienter vers d’autres postes les employés de la zone de traitement des déchets de la collecte sélective à partir de lundi.

Après accord de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement), l’incinérateur de l’usine a pu redémarrer ce matin. Ainsi tout est actuellement mis en place pour assurer la continuité du traitement des déchets, et l’accueil des camions de collecte dans l’usine dès aujourd’hui. Pour le moment, les déchets issus de la collecte sélective qui seront amenés à l’usine à partir d’aujourd’hui, vont être stockés pour ensuite être répartis sur d’autres sites.

Si une petite équipe de pompiers reste sur place aujourd’hui par mesure de précaution, la majeure partie du dispositif de lutte contre l’incendie, resté en surveillance toute la nuit, a quitté les lieux vers midi.

Selon la gendarmerie, la cause de cet incendie est accidentelle et de ce fait, aucune enquête ne sera ouverte.

« En contact permanent depuis hier soir avec les équipes mobilisées ainsi que Carole Grelaud, Maire de Couëron et Michèle Gressus Vice-Présidente de Nantes Métropole en charge des déchets, je tiens à saluer l’action efficace des pompiers qui a permis de contenir l'incendie et limiter la zone impactée et des services de Gendarmerie pour assurer la sécurisation de la zone. Je les remercie vivement pour leur intervention. Tout est actuellement mis en place pour assurer la continuité du traitement des déchets dès aujourd'hui. »

Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole

21/10/2017 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136 avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter