Nantes Infos

Julie Laernoes a présenté sa liste et 180 engagements pour Nantes

Le rassemblement écologiste et citoyen sous la bannière Europe Ecologie les Verts, vient de présenter 180 engagements pour Nantes et 69 candidats d’horizons divers.
Nantes municipales la liste EELV
Nantes municipales la liste EELV

Ce programme pour les municipales est le résultat d’un an de travail avec les habitants : 180 mesures pour construire l’alternance indispensable de demain.

Pour voir le programme en entier sur le site : https://nantes-ensemble.fr/notre-programme/

🌎 1 milliard d’euros pour le climat : rénovation de 5000 logements par an, un réseau cyclable métropolitain structurant, un plan de déploiement des transports en commun et un service de l'énergie

🗣 Un budget participatif conséquent pour l'action citoyenne et un droit d'interpellation citoyenne

🚎 Gratuité des transports en commun pour tous les jeunes de moins de 26 ans

🏠 Encadrement du prix des loyers

🏘 1% du budget métropolitain dédié à la mise à l'abri des personnes à la rue

🔵 120 médiateurs pour l'apaisement et la tranquillité publique

🌿 Zéro-artificialisation nette et ré-évaluation de tous les grands projets

🏨 11 centres de santé de proximité, de prévention et d'éducation

🥁 Réinvestissement de l'art dans l'espace public et soutien des productions artistiques nantaises

🏡 Des écoles nature et des cantines sans plastique

🔶 Soutien aux acteurs économiques locaux : accès facilité au foncier, appui aux démarches zéro-déchet des commerçants

🥕 Une alimentation 100% bio en circuit court sur la métropole grâce à l'appui aux agriculteurs et la création d'une coopérative alimentaire

« Deux ans après l’abandon du projet d’aéroport NDDL, c’est avec une immense fierté que je vous présente notre belle liste de co-listiers pour les municipales : une équipe déterminée, ancrée dans les quartiers, qui montre la diversité et l’envie de se réinventer ici à Nantes. » Souligne la candidate.

28/01/2020 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 28 janvier 2020 à 17h52 par Benassine Farid , Nantes
Bonjour
Si la liste ELVV a une majorité on espère l’application de ses engagements.
Le vrai problème c’est que si la liste ELVV n’a pas la majorité ce qui est fort probable, alors quelle partie du programme sera réalisé ? Et avec qui ?
Si c’est avec la maire sortante et son équipe, je crains que les promesses ne soient plus que des promesses.
#2 - Le 29 janvier 2020 à 07h03 par Cap
vouloir le bien vivre, la sécurité et la santé des nantais... tout en se réjouissant du va et vient incessant des avions , plein axe erdre-tour Bretagne-Nantes atlantique... bruit + pollution + risque pour 80 000 nantais ...

Comment est ce possible ?
Combien de débiles peuvent souscrire à cette écologie punitive envers l’humain, envers les nantais ?
#3 - Le 30 janvier 2020 à 19h11 par Bertlondon, Nantes
La gratuité des transports pour les moins de 26 ans, voilà typiquement une mesure populiste, juste là pour attirer l'électeur. Ce que les jeunes et les moins jeunes réclament avant tout, c'est la sécurité dans les transports et dans les rues de Nantes, de jour comme de nuit! Quelles sont vos propositions là-dessus ? Je ne lis rien non plus sur le problème de l’immigration clandestine, des camps de migrants, de l'anarchie que l'on connaît depuis 2 ans. Et rien non plus sur le souk laissé à Nantes et son agglomération par l'abandon du projet d'aéroport, abandon dont vous être largement responsables. Qui va payer pour le milliard réclamé par Vinci ? Pour les travaux d'insonorisation ?EELV peut-être ?
#4 - Le 01 février 2020 à 20h58 par Pieriv
@Bertlondon
Le souk dans l'agglo nantaise ne vient pas de l'abandon du projet de l'aéroport mais du projet en lui-même.
Il faut remonter à la DATAR d'Olivier Guichard pour comprendre le souk actuel avec une agglo nantaise grossissant de manière délirante, faisant du nord-Vendée et des Mauges ses banlieues pendant que la région de Châteaubriand reste la plus pauvre du 44,sous prétexte d'avoir coupé les liens avec le 35. ya pas plus tard que 2 ans, la région Pays de la Loire a refusé de financer l'extension du train Nantes-Chateaubriand jusqu'à Rennes (alors que les CD 44 et 35,les comcos et les métropoles étaient OK sur l'investissement).
Bref, après une décennie d'euphorie basée sur l'ouverture au TGV, tout le souk actuel vient de la politique de l'aménagement du territoire, couplé d'un maire extrêmement mauvais comme JM Ayrault (voir l'échec patent de l'île de Nantes) mais qui surfait sur un potentiel énorme.
Et c'est la pauvre Johanna Rolland qui prend alors qu'elle n'est pour pas grand chose là-dedans.
Et pour rappel, c'est l'Etat qui est revenu sur son projet d'aéroport, certainement pas les 10% que représentaient EELV à l'époque.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter