Nantes Infos

L’Union Populaire Républicaine présente dans le canton Saint-Herblain 1

L'UPR 44 présente 2 candidats pour les élections départementales de la circonscription « St Herblain 1 

Julie Ramelot, 31 ans, (mère de famille). Issue d’une famille ayant déménagé régulièrement à travers la France. Elle a effectué une classe d'ingénieur en microélectronique et télécommunication dans la région PACA, puis exercé différents postes dans l'industrie. Suite à ces différentes expériences,elle a décidé de se réorienter dans l’enseignement, avec comme conviction qu'il est crucial de donner aux jeunes une meilleure qualité d’enseignement, afin qu'ils deviennent des hommes et des femmes adultes, cultivés et réfléchis.

En parallèle, elle s'est intéressée à l'UPR, d'abord en s'impliquant au sein de ce parti en tant que simple militante, puis nommée délégué départemental de la Sarthe en 2011 puis délégué départemental de la Loire atlantique en 2014.

Laurent Egron, né le 27 avril 1965 à Nantes, suit toute sa scolarité à Rezé. Il entre à la SNCF à l'âge de 17 ans avec un BEPC dans sa poche en tant qu'élève transport. Père d' une fille de 25 ans et d'un fils de 19 ans, il a gravit les échelons par le biais d'examens internes. Il est désormais cadre transport mouvement à la gare de Nantes. Laurent Egron a découvert l'UPR récemment et s'est très rapidement intéressé aux analyses de son président, François Asselineau, par le biais de ses conférences très détaillées et parfaitement argumentées. Persuadé que le programme de l'UPR, inspiré de celui du Conseil National de la Résistance, est le seul capable de sortir la France de l'impasse dans laquelle elle se trouve, il a décidé de se lancer pour les élections départementales de mars 2015 alors qu'il n'a jamais brigué de mandat électoral. Il espère avec sa co-listière, Julie Ramelot, obtenir un score honorable et faire connaître au plus grand nombre le seul parti qui demande la sortie de l'UE, l'euro et l'OTAN.

Suppléants :

Marie Cram, née le 19 mars 1982, est mariée et mère de 2 enfants. Diplômée de l’Ecole Centrale de Lyon, elle exerce depuis 2006 le métier d’ingénieur dans des bureaux d’études spécialisés dans l’organisation des déplacements. C’est suite à la crise financière de 2008 qu’elle s’intéresse aux questions économiques et sociales, pour finalement comprendre les enjeux et implications des traités signés par la France depuis Maastricht, dans le cadre de la construction européenne. Son engagement au sein de l’UPR a pour objectif de montrer que les politiques menées aujourd’hui ne sont pas une fatalité, et qu’il est possible pour le peuple français de reprendre sa politique et son destin en main.

G. PARIS,43 ans, marié et père d'un enfant. Titulaire d'une maîtrise en droit public, il est juriste dans la fonction publique. Convaincu que l'Union Européenne conduit la France à son asservissement, voire à sa disparition, il est aussi persuadé que seul l'UPR peut aider la France à recouvrer sa totale liberté.

L'UPR en région Pays de la Loire

L'UPR compte désormais 269 adhérents en Pays de Loire :

-En Mayenne : 18

-En Loire-Atlantique : 127

-En Sarthe : 44

-En Vendée : 32

-En Maine et Loire : 49

(L'UPR national vient de dépasser les 7000 adhérents)

13/02/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Départementales : La candidature atypique de Sophie Van Goethem »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter