Nantes Infos

La présidente de l’Université de Nantes doit remettre sa démission selon plusieurs mouvements politiques

Hier mercredi, par un courriel adressé, grâce aux moyens de l’université, à l’ensemble des étudiants et des personnels enseignants de l’Université de Nantes, Madame Carine Bernault, sa présidente en exercice, s’est crue autorisée à formuler explicitement une consigne de vote en vue du second tour de l’élection présidentielle, appelant ses destinataires à « faire barrage à l’extrême droite et donc au Rassemblement National » (sic), le 24 avril.
Cette prise de position de la présidente de l’université de Nantes soulève l’indignation.

Les Patriotes demandent sa démission

Carine Bernault
Carine Bernault

L’expression publique, à destination tout particulièrement des quelques 42 000 étudiants de l’université, contrevient gravement à l’impératif de neutralité politique et idéologique devant absolument y prévaloir, telle que sans ambiguïté formulé dans le Code de l’éducation, dont l’article L141-6 dispose que « le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique [et] respecte la diversité des opinions ». Nul n’étant censé ignorer la loi et, a fortiori, une présidente d’Université, juriste de surcroît, ce courriel ne saurait rester sans conséquence.

" Aussi nous interpellons le Conseil d’administration de l’Université de Nantes, auquel nous demandons instamment de faire entendre à Madame Carine Bernault que, suite à ce manquement délibéré à son obligation de neutralité par laquelle elle a gravement contrevenu à la loi, elle ne saurait conduire jusqu’à son terme son mandat de présidente, pour autant qu’elle ne se résolve d’elle-même, dans un geste d’honneur et pour préserver l’institution qu’elle préside, à présenter spontanément sa démission."

14/04/2022 | 5 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 14 avril 2022 à 13h46 par Lesaint, Nantes
La démission de Carine Bernault est obligatoire.
Si l’expression de son mail se faisait en faveur du Front National elle serait déjà démise de ses fonctions.
Impartialité et neutralité doivent être de mise lorsque l’on occupe cette fonction.
#2 - Le 14 avril 2022 à 17h28 par Pierre PAUL-JACQUES
Une pétition est actuellement en ligne pour demander la démission de cette personne.

https://chng.it/rTBQr6d2
#3 - Le 14 avril 2022 à 17h54 par Guillaume Pasquier, Poigny La ForÊt
une honte !!!! demission pour cette femme qui se moque de la democratie !!
#4 - Le 15 avril 2022 à 07h27 par Gravet , La Garenne Colombes
Formatage des esprits. Où sont les valeurs que cette personne prône. Seule excuse elle ne sait pas ce qu’elle fait.
#5 - Le 03 juin 2022 à 04h49 par Lougarou
Elle est pour la paix: Bravo Madame

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter