Nantes Infos

Les élu-e-s écologistes et citoyens de la Ville de Nantes et Nantes Métropole font leur rentrée.

Les élus-e-s écologistes, lors de leur conférence de presse de rentrée, ont abordé les sujets qu’ils soutiennent ou dénoncent, ainsi que l’impact des mesures gouvernementales sur la vie locale.

I – Logement social : les élus écologistes et citoyens soutiennent les acteurs du logement social

La nouvelle feuille de route logement du gouvernement, qui sera annoncée demain fait craindre une dégradation pour le logement social. Quant aux mesures concernant les APL, elles fragilisent encore plus les locataires.

A Nantes Métropole, 70 % des ménages peuvent prétendre à un logement social.

Il est primordial de poursuivre notre engagement de : 6 000 logements neufs par an dont 2 000 logements sociaux.

Pour Pascale Chiron, vice-présidente au logement social de Nantes Métropole et présidente de Nantes Métropole Aménagement : « les élu-e-s écologistes et citoyens réaffirment leur soutien au logement social et nous aurons l’occasion de réaffirmer cette priorité lors du congrès de l’Union Sociale de l’Habitat qui aura lieu la semaine prochaine à Strasbourg. »

II – Climat : rénovation énergétique des bâtiments et transport, les deux axes prioritaires

Ouragans, inondations : nous payons aujourd’hui le prix du dérèglement climatique.

Or, nous avons les moyens d’agir. Le Plan Climat national a été annoncé hier par Nicolas Hulot.

Localement, le Grand Débat sur la transition énergétique qui a eu lieu à Nantes Métropole place, en priorité numéro 1, l’isolation des bâtiments et la rénovation. Nous soutenons cette priorité.

A Nantes Métropole, 50 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du transport.

Pour Marc Denis, co-président du groupe à la métropole : « Nous devons généraliser la métropole à 30 km / h et limiter les parkings en surface, arrêter de faire venir la voiture en centre-ville. Nous devons créer de vrais pôles multi-modaux hors périphérique avec des lignes rapides de rocade en sites propres pour ne plus avoir à passer par le centre-ville lorsqu’on souhaite aller d’une ville de l’agglomération à une autre. »

III - Emplois aidés : nous sommes mobilisés et interpellons l’État sur le sujet

L’annonce faite par le gouvernement de baisser les contrats aidés de 459 000 en 2016 à 310 000 en 2017 fait peser une menace réelle sur l’emploi de notre territoire et une atteinte à la cohésion sociale. Il s’agit d’un « plan social qui ne dit pas son nom et qui va fragiliser la vie dans nos quartiers » pour Mahel Coppey, vice-présidente de Nantes Métropole en charge de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’économie circulaire.

A Nantes Métropole, un premier recensement montre que 342 emplois seraient menacés d’ici la fin de l’année. C’est à l’État de réagir et nous faisons partir, dès aujourd’hui, un courrier aux parlementaires pour les interpeller sur le sujet.

Nous invitons les nantais le 26/09 de 19 h à 21 h au Kusadasi (rue Armand Brossard) pour une soirée sur le thème des emplois aidés.

IV - Migrants : des locaux municipaux et métropolitains pour les associations d’aide aux migrants

Nous soutenons la proposition de Johanna Rolland d’ouvrir des places d’hébergement des migrants. Et nous demandons également à ce que des locaux municipaux et / ou métropolitains soient mis à disposition des associations qui viennent en aide aux migrants.

III – Vidéosurveillance : de la présence humaine plutôt que des caméras

Nicolas Martin, adjoint à la jeunesse de la Ville de Nantes a rappelé notre engagement de 2014 à savoir : « Nous préférons affecter les moyens disponibles vers une présence humaine renforcée. Les investissements inutiles et coûteux de vidéosurveillance ne font souvent que déplacer les problèmes. Nous voulons un renforcement des actions de proximité, d’écoute, de prévention et de médiation sociale et citoyenne. »

Nous entendons les habitants qui vivent l’insécurité au quotidien, mais attention aux mauvaises réponses.

Enfin, à Nantes, nous saluons, à ce titre, la mise en place d’un comité d’éthique et de la maison de la tranquillité publique.

20/09/2017 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136 avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter