Nantes Infos

Mort de Steve Maia Caniço : « tous les parlementaires de Loire-Atlantique doivent demander une commission d'enquête. »

Le président du département Philippe Grosvalet appelle les parlementaires de Loire-Atlantique à demander une commission d’enquête.

« Le Premier Ministre a communiqué hier les conclusions de l’enquête de l’IGPN concernant les événements dramatiques survenus dans la nuit du 21 juin, quai Wilson à Nantes.

Depuis 5 semaines nous attendons que la lumière soit faite sur les circonstances qui ont conduit au décès d’un jeune homme et la chute de 14 personnes dans la Loire. Durant cette trop longue période, nous avons patienté, sans préjuger ni pré-supposer de ses conclusions.

Le rapport présenté hier par le Premier Ministre lui-même, n’apporte aucune réponse permettant à chacune et à chacun de lever les doutes sur les circonstances de ce drame. Face à ces doutes, la transparence est un devoir.

C’est un devoir vis-à-vis de la famille, des proches et de tous ceux liés à Steve Maia Caniço pour leur permettre de faire leur deuil.

C’est un devoir vis-à-vis de nos forces de police, afin qu’aucune suspicion généralisée ne s’installe à leur encontre et que les véritables responsabilités soient recherchées.

C’est un devoir vis-à-vis de la Nation afin de ne pas rompre définitivement la confiance entre les citoyens et leurs représentants.

Bien entendu la justice a été saisie de cette affaire. Je souhaite que les magistrats en charge de ce dossier puissent travailler en disposant de tous les moyens nécessaires à l’accomplissement de leur tâche et engager toutes les poursuites éventuelles à l’encontre des véritables responsables devant les tribunaux.

Le Sénateur Yannick Vaugrenard a proposé qu’une enquête parlementaire puisse faire la lumière sur les points inexpliqués de ce drame. Cela pourrait être de nature à clarifier les responsabilités et apporter les réponses qui manquent à ce jour.

C’est pourquoi j’invite toutes et tous les parlementaires de Loire-Atlantique à s’associer à sa démarche.

Il n’y aura pas de confiance pour les représentants des forces de l’ordre et donc de l’Etat, sans transparence. »

Philippe Grosvalet,

 

Président du Département de la Loire-Atlantique

01/08/2019 | 1 commentaire
Article suivant : « Steve : la mort d’un jeune homme prend une tournure de récupération politique odieuse »

Vos commentaires

#1 - Le 01 août 2019 à 12h08 par Martin44, Nantes
Monsieur Grosvalet est ou naïf, ou utopiste ou fin politique ? Comment peut-il imaginer que les Godillots LREM demandent une commission d'enquête?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter