Nantes Infos

Nantes : Le nouveau stade n’est pas complètement enterré

Johana Rolland, maire de Nantes, a précisé ses intentions au sujet du Yelowpark et de la Beaujoire. Il y aura bien un nouveau stade, mais sans le financement d’argent public.

La maire de Nantes n’est pas opposée au nouveau stade, mais elle considère que ce projet doit se faire « sans un euro d’argent public. Les impôts de nos concitoyens doivent être utilisés à la culture, à l’éducation, à la sécurité et à la transition écologique, mais pas à financer le football professionnel. »

Au prochain conseil métropolitain, une délibération sera proposée afin de céder à Waldemar Kita et au FC Nantes, une parcelle, pour construire le stade et les activités économiques qui vont avec.

Johana Rolland évoque les nombreuses concertations concernant le devenir de la Beaujoire et le nouveau stade. « A Nantes, quand on fait de la concertation, on la fait vraiment. » La maire de Nantes a tenu compte de l’avis des habitants peu favorables au projet. Il n’y aura donc pas de projet urbain et de logements. La mairie privilégie l’aménagement paysager du secteur.

Lors des concertations les Nantais ont confirmé leur attachement affectif à La Beaujoire qui ne sera pas démolie. La Beaujoire conservera sa vocation sportive. « C’est le cas dans de nombreuses villes. » Souligne Johana Rolland. « A Paris, vous avez le Parc des Princes pour le foot, et Jean Bouin pour le rugby. » 

Le FC Nantes a réagi

"Le FC Nantes, son Président Waldemar Kita, ses salariés et ses joueurs prennent acte des décisions prises par Madame Johanna Rolland, la Présidente de Nantes Métropole.

Le Club se réjouit que la Métropole confirme son soutien au projet de construction d’un nouveau stade afin que Nantes puisse disposer d’un outil plus grand, plus accueillant, plus sécurisé, plus connecté. 

C’est un choix historique qui répond aux intérêts des sportifs et qui va permettre à notre région d’offrir une image dynamique dans la perspective des grands rendez-vous qui s’annoncent : la coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

C’est un choix stratégique pour le FC Nantes afin d’assurer sa pérennité et son développement dans une économie du football qui a ces dernières années beaucoup évolué et qui tend à ce que les clubs soient propriétaires de leur infrastructure.

Ce nouvel équipement sportif, comme l’a précisé Madame Johanna Rolland, sera financé sans l’apport d’argent public.

Nous souhaitons que le 7 décembre prochain, tous les élus de la Métropole Nantaise considèrent que ce nouvel équipement sera l’un des plus beaux projets d’Europe et contribuera à donner à la région Grand Ouest une dynamique sportive forte et exemplaire".

10/11/2018 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter