Nantes Infos

Nantes : Législative partielle Karine Daniel PS met les choses au point concernant Cordemais.

« La centrale de Cordemais a toute sa place dans notre territoire industriel de la Basse- Loire. Si vous m’élisez Députée dimanche, je me battrai pour en assurer son avenir."

"Depuis quelques jours, des inquiétudes sont apparues suite à une mauvaise interprétation d’une lettre du Premier Ministre. Comme cela a déjà été annoncé en février dernier aux salariés par le comité d’entreprise de la centrale, il con rmait que sur les quatre tranches actuellement en service, les deux tranches de production au  oul seraient fermées pro- chainement. Cependant, la centrale continuera de fonctionner avec les deux autres tranches au charbon.

La centrale est l’objet de travaux de modernisation des tranches de charbon pour un montant de 350 millions d’euros. Cette centrale doit désormais s’orienter progressivement vers la production d’énergie bas-carbone, par des procédés utilisant la biomasse pour remplacer le charbon.

Depuis 2012, la gauche a conforté le tissu industriel en Loire-Atlantique en soutenant l’emploi chez STX et chez Airbus. Entre 2012 et 2014, le gouvernement de Jean-Marc AYRAULT a apporté la garantie bancaire de l’état aux chantiers navals STX de Saint- Nazaire pour leur permettre de signer des contrats importants avec les compagnies de croisières. Dernièrement, ce soutien a été renouvelé pour la signature de commandes de nouveaux paquebots. Aujourd’hui, les carnets de commande sont pleins pour plusieurs années.

C’est la région qui sous l’impulsion de Jacques AUXIETTE a souhaité développer le tech- no-campus de recherche a n de promouvoir les nouvelles technologies autour des éner- gies renouvelables et de l’éolien en mer avec des emplois à la clé sur les secteurs notam- ment de Saint-Nazaire et de Bouguenais.

à la tête du Département de Loire-Atlantique, sous l’impulsion de Philippe GROSVALET, c’est encore la gauche qui vient de voter le  nancement d’une partie du contournement ferroviaire de la raf nerie de Donges malgré l’abstention de la droite. Cet investissement était une condition nécessaire au maintien de ce site et à la préservation de nombreux emplois sur notre territoire.

Je souhaite défendre ce tissu industriel qui fait la richesse de notre circonscription, particulièrement à Cordemais, Couëron et Indre. Avec mon suppléant Jean-Michel EON, si vous nous élisez dimanche, nous nous battrons pour vous, pour l’activité des industries de la Basse-Loire, pour l’emploi. Nous travaillerons, tout au long du mandat aux côtés de toutes celles et de tous ceux qui, à Cordemais et dans le reste de la circonscription, veulent construire  èrement un avenir durable pour le secteur industriel."

Auteur : NG | 21/04/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Nantes Législative partielle : Karine Daniel (PS) élue »
Article suivant : « Nantes : Législative partielle 3ème circonscription de Loire Atlantique - Europe Écologie les Verts confirme sans ambiguïté sa position »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter