Nantes Infos

Nantes municipales 28 juin : la tambouille politique a commencé

À gauche comme à droite et au centre, la tambouille pour le second tour de l’élection municipale de Nantes a démarré.
Johana Rolland, Laurence Garnier, Julie Larnoes, Valérie Oppelt
Johana Rolland, Laurence Garnier, Julie Larnoes, Valérie Oppelt

Le quotidien Ouest France révèle un appel du pied de Laurence Garnier (LR 19,94 %) vers Valérie Oppelt (LREM 13 %). Cet appel de la candidate de la droite se fait au mépris des choix politiques des Républicains au niveau national. Comment une candidate des Républicains peut elle envisager ce genre d’alliance?  Dans le passé la tambouille à droite l’a toujours fait perdre. Mais si Laurence Garnier est devenue subitement Macron compatible qu’elle le dise.

Les LR ont encore fait une erreur de casting, car Laurence Garnier fait moins bien de 4 %  qu’en 2014. (24,16 %)

À gauche et chez les écologistes ce n’est guère mieux. La candidate Julie Larnoes (EELV 19,58 %) propose une alliance de 2ème tour à Johana Rolland ( PS 31,36 %) et Margot Medkour (Nantes en Commun LFI 8,95%) qui se discréditerait totalement si elle rentrait dans ce type de tambouille. 

Elle a déclaré ne pouvoir participer à une majorité avec le PS.

Le NPA et LO portent la responsabilité du 1 % manquant à Margot Medkour pour être au second tour.

Johana Rolland de son côté fait la sourde oreille et refuse d’évoquer le second tour dans l’immédiat. La maire de Nantes est plus préoccupée par l’organisation du scrutin.

23/05/2020 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 24 mai 2020 à 09h51 par ancien LR, Nantes
La fédération LR de 44 a perdu de très nombreuses élections car elle a une politique de l'entre-soi sans écouter les militants. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai déserté ce mouvement où il n'y a aucune démocratie.
#2 - Le 24 mai 2020 à 15h46 par michel bailly, Bouguenais
Pour ces mêmes raisons, je n'ai pas déserté de la fédé LR44 ...

J'ai démissionné avec fracas, ne supportant plus cet état de faits, comme de nombreux adhérents.

C'était en septembre 2016, publiquement identifié à mon nom.

Toutefois, si j'étais électeur nantais, je voterais Garnier sans aucun état d'âme négatif vis à vis de cette candidate LR à Nantes.

Le problème LR44, tel que vous le percevez, ne concerne que ce parti, en haut lieu.

Michel Bailly
Bouguenais

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter