Nantes Infos

Nantes  Pub sur les trottoirs : La ville n'en veut pas

La décision du gouvernement de tester pendant 18 mois la pub sur les trottoirs ne fait pas que des heureux. Un décret du gouvernement publié au journal officiel et signé par cinq ministres (dont celui de l’Ecologie, Nicolas Hulot) a mis les communes de Bordeaux et Nantes devant le fait accompli. La ville de Lyon de son côté encourage l’opération car l’entreprise spécialisée dans les pubs biodégradables est basée dans la banlieue Lyonnaise.

Bordeaux devrait aussi refuser cette publicité. Est-ce que les villes peuvent pour autant prendre un arrêté municipal pour interdire cette forme de publicité ? C'est toute la question.

« Contrairement à ce qui a été annoncé par le gouvernement par décret, la Ville de Nantes ne prendra pas part à l’«expérimentation de marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires».

La Ville de Nantes estime que celle-ci conduirait à une pollution visuelle en contradiction avec la volonté de Nantes de valoriser les atouts patrimoniaux et environnementaux de son centre ville.

L’espace public ne doit pas souffrir d’un excès de marchandisation de ses surfaces, qui verrait les publicités au sol se multiplier. Il s’agit d’une pollution visuelle inutile, qui nuirait à la sécurité et la cohérence des messages transmis par la signalétique routière, la signalétique touristique et des liaisons douces, ou les indications pour repérer les transports en commun.

Pour développer l’attractivité de son centre-ville et de ses commerces, c’est par la valorisation de ses paysages urbains et de ses atouts patrimoniaux et environnementaux que la Ville souhaite agir. C’est pour cela que le marché du mobilier urbain renouvelé en février prévoit une réduction de la densité des panneaux sur l'espace public : -12 % pour les 2 m², -14 % pour les 8 m². C’est pour cela aussi que Nantes s’est doté d’un Plan de sauvegarde et de mise en valeur de son centre-ville.

La Ville souhaite s’en tenir aux codes de la route et de l’environnement et refusera toute demande de marquage au sol. Elle va adresser un courrier en ce sens aux ministères concernés. »


29/12/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « La Ville de Nantes investit 160 M€ dans son patrimoine scolaire »
Article suivant : « Nantes annonce les fêtes Noël »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136 avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter